social facebook ccmrc-noir-blanc
social rss ccmrc-noir-blanc
logo ami util

 

linkedin-service1

 

CCBDC, Chambre de commerce de l'année

ISJ 4974

 

LÉVIS - La Chambre de commerce Baie-des-Chaleurs (CCBDC) a reçu le prix de Chambre de commerce de l’année, à l’occasion du Grand gala annuel des chambres de commerce, organisé par la Fédération des chambres de commerce du Québec, qui s’est tenu à Lévis le 16 juin.

La CCBDC a été choisie parmi les 143 chambres de commerce de la province, sur la base de ses nombreux accomplissements réalisés au cours des dernières années. « Les objectifs que nous nous étions fixés dans notre plan d’action 2008 ont été atteints en 2013, incluant la réunion des gens d’affaires des deux MRC d’Avignon et de Bonaventure. Ce sont donc les réussites et le progrès des dernières années qui ont été soulignées », a expliqué le directeur général de la Chambre, Maurice Quesnel, ajoutant que cette récompense prestigieuse démontrait le dynamisme de la région.

En 2013, la Chambre a donc complété le regroupement des gens d’affaires de 24 municipalités, a ouvert un point de service à Carleton-sur-Mer, a tenu plusieurs activités à l’extérieur de son territoire et a mis au point une planification stratégique pour 2014-2017. « Il reste encore beaucoup de choses à faire, dont de la formation, travailler à la relève d’entreprises et évidemment faire du développement, parce que l’économie, il faut que ça bouge », a précisé M. Quesnel.

Celui-ci n’a pas manqué de préciser que cette récompense était le fruit du travail d’équipe qu’on retrouve à la permanence de la CCBDC. « Nous sommes l’une des chambres de commerce qui fonctionnent le mieux au Québec, et il ne faut pas oublier que c’est grâce au travail de la permanence et à la disponibilité du président [Jean-Marie Perreault] », a-t-il ajouté.

Voie ferrée

Le directeur général a également discuté de l’importance de rétablir le service du rail en Gaspésie. « C’est un outil de développement économique important et on ne peut pas se permettre de perdre ça, surtout si Oléans Express diminue son service. Nous avons des outils dans la région et il faut les développer et bien les utiliser », a-t-il expliqué, ajoutant qu’une fermeture définitive pourrait affecter des entreprises qui fonctionnent bien actuellement.

Source : http://www.lechodelabaie.ca/2014/06/19/les-accomplissements-reconnus

 

Partenaires majeurs

Médias

gala 2013